A propos de pompes à chaleur...

Climatisation par geothermie

climatisation econome

La PAC aérothermique utilise l'air pour extraire la chaleur du soleil, alors que la PAC géothermique (eau/eau) utilise l'eau pour extraire la chaleur du sol. Si dans la partie supérieure du sol les variations de température évoluent avec le réchauffement du soleil, en dessous, elle dépend de l'intérieur de la terre.

Dans une première méthode on utilise un groupe de deux puits de 50 à 200 mètres au fond duquel une température de 10 à 12° est disponible toute l'année, plus froide que la température de l'air en été, et plus chaude que les température froides d'hiver.

L'eau est pompée dans un premier forage en amont et utilisée telle que comme réfrigérant pour fournir des calories dans la pompe à chaleur puis l'eau qui a transporté la chaleur est ensuite libérée dans le sol à travers un deuxième forage.

Pour éviter les coûts de forage une solution moins performante mais plus populaire en deuxième méthode, utilise la chaleur récupérée dans les couches supérieures, sous la ligne de gel, à environ 1,5 à 2m sous terre, ce qui nécessite des tranchées.

Une eau glycolée circule dans un réseau en boucles fermé, enterré horizontalement dans des tranchées La règle de base est qu'il faut dérouler le double de la surface habitable (par exemple pour une maison de 100m2, il faut un espace de 200m2 pour les canalisation).

Dans tous les cas, la pompe à chaleur n'est pas un équipement trop encombrant, Elle se loge dans la maison, en lieu et place d'une chaudière.

D'après ce qui précède, on peut dire que l'utilisation de la chaleur du sol est excellente, non seulement au niveau des économies d'énergie, mais également en terme de rentabilité, et elle ne nécessitent pratiquement aucun entretien.